Apprendre pour Vivre

Ann Holt & Mike Simmonds

‘Au Commencement, Dieu …’

L'éducation est au cœur de l'histoire 'Au Commencement'. L'apprentissage et le développement font partie du mandat de la création qui est dévoilé dans les premiers chapitres de la Bible. Cette création comprend plus que la procréation et plus que la métaphore de la récolte dans le labour, l'assujettissement et la multiplication que le simple ensemencement ou même, comme c'est souvent étroitement interprété, la procréation d'enfants.

“Etre crée à l'image de Dieu” signifie en partie être crée à l'image du Créateur. Cela sous-tend que nous sommes fondamentalement appelés à être créatifs. Les théologiens parlent  'd'être co-créateurs avec Dieu' et cela ne se borne pas à accomplir simplement ses commandements, mais en réalité à développer le potentiel même de la création qu'Il a faite.

Tout au long de  l'histoire, les êtres humains se sont, souvent involontairement, efforcés à accomplir ce mandat. Bien que bon nombre de créations faites par l'homme n'ont pas été utilisées à bon escient, cela n'annihile pas le commandement originel 'd'être créatif'. Mais pour cela il nous faut être enseignés, apprendre et découvrir.

Dès le commencement Dieu a été actif dans la communication à la fois par la création et par la parole. La lettre aux Hébreux déclare: 'Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils' (Héb.1:1-2). Si Dieu communique, nous devons écouter.

Le fait de simplement écouter ne garantit pas de grands résultats, mais ce qui fait la différence c'est de tirer des leçons de ce que nous entendons, découvrons et comprenons. Voilà l'éducation dans laquelle Dieu veut que nous nous engagions, le processus de toute une vie.

A quelles fins?

Jésus a parlé de devenir 'disciples' et l'étymologie du mot à la même racine que le mot 'apprendre'. Etre disciple signifie être partisan ou apprenant. Jésus lui-même a déclaré 'Apprenez de moi'. Ce qu'Il attendait des douze qu'Il a appelés c’est qu'ils apprennent de Lui et par Lui. Il est souvent décrit comme le 'grand enseignant' ce qui sous-tend que les gens voulaient réellement être enseignés par Lui.

Il y a presque autant de références bibliques concernant 'la pensée' qu'il y en a par rapport au 'cœur’. C'est parce que ce que nous faisons avec notre pensée est modelable. Nous devons répondre à Dieu de tout notre cœur, mais ce qui se passe dans notre cœur produit ensuite du fruit dans notre pensée. A travers les écritures nous voyons ces références très fortes sur le thème de l'éducation, c'est pourquoi ne pas apprendre, c'est dans un sens être volontairement désobéissant à cet appel précis.

L'éducation est donc un élément central, le cœur de la vie et un tel apprentissage qui dure toute une vie doit être une expérience perpétuellement renouvelée. L'expression commune, 'apprendre pour vivre', donne cependant l'impression d'apprendre pour une raison précise, un objectif ou une étape de vie. De nos jours, elle est souvent utilisée par rapport au développement de compétences et dans la préparation pour de nouvelles opportunités d'emploi. En réaction à une récente consultation gouvernementale sur les Etudes Supérieures, CARE se souciait de l'emphase importante mise sur l'apprentissage à des fins professionnelles et sur la valeur bien trop courante attachée aux priorités économiques dans la politique éducative.

Il se pourrait que l'expression 'apprendre pour vivre' soit une description plus appropriée, lorsque l'on considère que l'apprentissage consiste à permettre de devenir la personne que l'on est appelée à être et à dévoiler l'image de Dieu pour  laquelle on a été créé. C'est la méthode que Jésus a choisie en prenant douze disciples et en passant trois années avec eux les aidant à se développer par son rôle de modèle, son enseignement et les expériences au travers desquelles ils sont passés, afin d'accéder à un type de personnes dans lequel ils continueraient à grandir. En parcourant le Nouveau Testament, la manière qu'ils avaient d'apprendre à ses côtés, ce qu'ils ont appris en chemin ne cessait de les transformer, alors qu'ils établissaient et construisaient l'Eglise. Bibliquement, faire des disciples est l'expérience de toute une vie: on n'a jamais terminé, on n'y arrive qu'à la fin de notre vie. Ce besoin d'apprendre et de grandir est nécessaire pour nous garder embrasés.

Développement Personnel

L'Education concerne aussi la nature même de l'être humain, puisqu'elle parle de développer ce que les être humains peuvent réellement faire, ce qu'ils peuvent comprendre et ce qu'ils peuvent être. De nombreux crédos d'écoles missionnaires déclarent que l'objectif de l'école est de développer le potentiel des personnes, ce qui est tout à fait exact. Mais c'est aussi de découvrir les dons et les talents que nous avons effectivement, même si très souvent, nous ne savons pas vraiment d'où ils nous viennent.

Découvrir l'individualité de chaque être humain et ensuite ce qu'ils peuvent être et faire est quelque chose de très important.

En hébreu, la signification précise du mot 'connaître' exprime toute cette idée d'être responsable, d'être 'redevable'.

Ceci sous-tend que l'éducation est en réalité d'une manière ou d'une autre en lien direct avec la chose même que vous essayez d'apprendre et elle vous confie un certain degré de responsabilité à ce sujet. On dit souvent: 'Nul n'est censé ignorer la loi': est construite dans cet aphorisme l'idée que lorsqu'on sait quelque chose, on est responsable de ce qu'on en fait.

L'éducation comprend bien entendu ce que nous savons et comment nous savons. Elle parle de dispensation du savoir, mais elle parle aussi de l'attitude envers d'elle. Elle sous-tend du discernement et de la sagesse, de perspective sur le sens des choses et sur la manière dont nous allons en faire l'usage. Elle parle d'attitude. Elle parle de compétences.

Un des problèmes de nos jours réside dans le fait que bon nombre d'actions dans le domaine de l'éducation semblent réduire l'apprentissage, et donc l'enseignement de l'apprentissage, à un ensemble de compétences techniques. Si nous n'y prenons pas garde, elle jouera le rôle de la tuyauterie d'une maison, alors qu'on aurait besoin que l'éducation nous donne une vue d'ensemble, une perspective de la maison elle-même et de ce qu'on peut en faire.

L'apprentissage ne devrait donc pas se borner à la réussite ou à l'accession à une cible de résultats, mais elle devrait aussi privilégier l'expérience et le développement de l'intérêt, de l'extase, de l'émerveillement et de compréhension de tout ce qui nous entoure.

N'est-ce pas là ce que Dieu veut pour nous ? Il désire que nous jouissions de la création, que nous développions une fascination pour les choses qui nous entourent et que nous ayons la sagesse de l'utiliser à des fins créatives. Tout élève à l'école ou étudiant à l'université ou ailleurs devrait être encouragé à ne pas travailler uniquement pour les notes ou les diplômes. Le but le plus profond de tout apprentissage devrait absolument être 'apprendre pour vivre'.

(Cet article a paru dans 'Education Update', Juillet 2003, publié par Care for Education au RU et il est réimprimé ici avec l'accord de son éditeur.)