Synergie: l’effet que produit le travail en commun

John Shortt

L’histoire de deux chevaux.

Mon père était un fermier irlandais. Il avait deux chevaux qui s’appelaient Paddy et Bartley. Paddy était un animal adulte et discipliné, mais Bartley était jeune et indépendant. Quand mon père labourait un champ avec eux, Bartley voulait  parfois tirer la charrue dans une direction différente de celle de Paddy. Lorsque cela se produisait, mon père devait œuvrer et peiner très dur pour les amener à travailler ensemble pour qu’ils tirent dans la même direction. D'autres fois, Paddy et Bartley travaillaient ensemble avec bonheur et le labour était alors tellement plus facile.

Je pensais à mon père et à ses chevaux, un jour ou j’écoutais  l'un des orateurs du Congrès « Hope 21 » à Budapest. Il déclarait que deux chevaux travaillant ensemble pouvaient tirer plus de deux fois que ne pouvait tirer l’adition de deux chevaux de trait isolés.

L'orateur a alors expliqué la signification du mot synergie. La synergie est un effet combiné qui produit un plus grand effet que l’adition des forces individuelles.

« Sunergeo » est le mot grec utilisé plusieurs fois dans le Nouveau Testament. Il s'agit notamment des références aux «camarades de travail» et à l’action de «travailler ensemble» Marc 16 :20 , Romains 8:28 et 16:21, I Corinthiens 3:9, II Corinthiens 6:1, Philippiens 4:3, Colossiens 4: 11 et I Thessaloniciens 3:2.

Ces passages montrent que nous pouvons non seulement travailler conjointement avec un autre, mais que nous pouvons également être ouvriers avec Dieu et qu’Il peut, dans sa grâce, collaborer avec nous. C’est merveilleux!

Une activité synergique

Lors de la consultation sur l'éducation à la conférence « Hope 21 », nous avons eu une illustration vivante de la synergie lorsque nous avons travaillé par petits groupes. La personne qui dirigeait la session a donné à chaque groupe une question différente au début. Chaque groupe a discuté de la question attribuée, écrivant sa réponse et, à une heure fixée, a passé la question avec sa réponse au groupe suivant. Le groupe suivant a lu la question et la réponse du premier groupe, puis a discuté et écrit ce qu'il avait à ajouter à ce qui avait déjà été écrit. Cela a duré jusqu'à ce que chaque question soit examinée par plusieurs groupes et chaque réponse était construite sur la base de ce qui avait déjà été noté.

Le résultat  a été différent et bien meilleur que celui de la stratégie alternative qui consiste à  faire discuter chaque groupe de chaque question sans faire référence à ce que les autres avaient déjà fait. La synergie en action!

La synergie dans la salle de classe.

En tant qu'enseignants, nous arrivons facilement à nous voir comme des rois et des reines  dans nos propres classes. Nous n'aimons pas voir les autres observer ce que nous faisons avec nos élèves. Nous pouvons avoir des problèmes mais nous avons tendance à prétendre devant les autres  que tout va bien dans notre salle de classe.

Une relation de partenaire avec un autre enseignant peut être très utile pour tous les deux. Nous pouvons nous engager à partager les hauts et les bas, à observer l’ un de l’ autre nos enseignements et à exposer notre propre pratique à l'examen de l'autre,  à travailler ensemble pour trouver de nouvelles et de meilleures façons de faire les choses. Nous sommes ne sommes pas auto-suffisants, nous avons besoin les uns des autres.

Nous pouvons également apprendre à travailler avec nos élèves  et les encourager à travailler ensemble afin de découvrir les effets de la synergie dans la collaboration mutuelle.

Synergie en Europe?

Comme éducateurs chrétiens européens, nous avons des appels  et des responsabilités différents. Dieu ne nous pas appelés  à faire tous la même chose mais il nous appelle à travailler ensemble, à partager nos ressources et nos idées les uns avec les autres, pour prier les uns pour les autres dans nos situations si nombreuses et si différentes.

John Shortt